Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - L'optimisme : félicité et guérison (Ecclésiaste 9:2, 2 Corinthiens 12, Luc 10)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Ma femme me taquine sur mon continuel optimisme. Cependant, je comprends très bien que les gens puissent se décourager. Les raisons de découragement sont parfois évidentes. Cette semaine, j’étais au chevet d’un ami qui vient de rejoindre la section médicale où se trouvent les personnes en fin de vie. Bien qu’en très bonne forme physique, il se retrouve là à cause d’une tumeur au cerveau. D’autres se découragent à cause de ce que la plupart pourraient considérer comme des choses très mineures. Comment rester positif et optimiste dans la vie ? Comment être joyeux dans la vie ? Ouvrons la Bible et découvrons les suggestions qu’elle nous donne !
 
I.       Le désespoir
 
1.     Lisez Ecclésiaste 9:5-9. Salomon écrit au sujet de la joie et du contentement. Est-ce ce que vous ressentez après avoir lu ces mots ? (Son message n’est pas vraiment plein de joie. Il nous dit que la vie est sans intérêt, et qu’après notre mort les gens nous auront totalement oubliés. Pire, aucune récompense ne nous attend.)
 
a.      Est-il vrai que notre vie est sans intérêt et que nous n’avons rien à attendre après notre mort ? (Lisez 1 Corinthiens 15:19. Paul nous dit que si nous n’avons que cette vie nous sommes les plus pitoyables de la terre.)

i.      Y a-t-il de la joie dans une vie pitoyable ?

ii.     Comment expliquez-vous les termes qu’utilise Salomon dans le livre de l’Ecclésiaste ? (Salomon est déprimé. L’homme qui possède tout décide que la vie n’a que peu d’intérêt.)
 
(1)    Pouvez-vous faire vôtres ses déclarations ?
 
2.     Lisez 2 Corinthiens 12:9-10. Paul passe par un moment difficile. Selon lui, quelle devrait être notre réaction dans les moments difficiles ? (Il dit qu’il se plaît dans les moments difficiles.)

a.      Paul est-il sérieux ? Qui aime recevoir des insultes, passer par une épreuve ou être persécuté ?

i.      Mon ami atteint d’une tumeur savait que les choses n’allaient pas bien. Sa femme souffre terriblement de ce changement drastique dans leur vie. Comment pouvez-vous vous plaire dans ce type de tragédie ? (J’étais ébahi d’entendre la femme de cet homme atteint d’une tumeur me dire que cette expérience difficile était la source d’un incroyable élan positif dans son cheminement spirituel. Leurs amis chrétiens s’étaient ralliés tout autour d’eux.)
 
3.     Quand je suis reparti de ma visite à cet homme malade et que je me suis retrouvé à la lumière du soleil, j’étais reconnaissant de ne pas me trouver dans la même situation que lui – tout en étant conscient qu’il était parfaitement possible que quelque chose de semblable m’arrive un jour. Devons-nous craindre un tel avenir ? Dieu nous gardera-t-il de ce genre de choses ? (Mes pensées reflétaient mon cœur égoïste. Je ne veux pas qu’une telle chose m’arrive, et je doute que certains le veuillent. Mais 2 Corinthiens 12:9 nous dit que "la puissance [de Dieu] s’accomplit dans la faiblesse". À un certain point, nous pouvons atteindre l’attitude mature qui nous garde dans la joie en Dieu quelles que soient les circonstances.)
 
4.     Lisez Psaumes 42:11. Que devons-nous faire quand nous ressentons du désespoir et de la dépression ? (Nous devons nous rappeler que Jésus est notre Sauveur et notre Dieu. Nous pouvons mettre en lui notre espérance. L’adorer et le louer nous aide à nous relever de notre désespoir.)

a.      Remarquez que "l’espérance" est la base de notre adoration. Quelle est l’espérance que Salomon néglige dans sa dépression ? (Apocalypse 21:1-4. Un nouveau ciel et une nouvelle terre où tout deuil, douleur et mort auront "disparu".

II.     Les inquiétudes
 
1.     Lisez Luc 10:38-40. Si quelqu’un d’important venait chez vous, nettoieriez-vous votre maison et prépareriez-vous quelque nourriture à manger ?
 
a.      Pourquoi ? (Vous ne voulez pas donner une mauvaise impression. Vous voulez être un bon hôte. Vous voulez que cette personne importante parle de vous positivement et revienne !)

b.      La requête de Marthe est-elle raisonnable ?

2.     Lisez Luc 10:41-42. Pouvez-vous vous rattacher à la situation de Marthe ? Vous inquiétez-vous et vous agitez-vous pour beaucoup de choses ?
 
a.      Selon Jésus, qu’est-ce qui ne va pas dans cette attitude ? (Marthe ne se focalise pas sur la bonne chose. Elle est dérangée par des choses qui ne sont pas importantes.)
 
b.      Réfléchissez à ce qui vous a dérangé aujourd’hui. Sont-elles réellement importantes ? Seront-elles importantes dans un an ? Dans dix ans ?

c.      Mon fils est diplômé de la faculté de médecine depuis dimanche dernier. À la cérémonie nous avions des "bons" sièges, mais il était difficile de voir l’estrade. Un gigantesque écran nous aidait à voir. Quand le nom de mon fils a été appelé pour recevoir son diplôme, je le regardais directement. Cependant, à cet instant j’ai décidé de prendre une photo, ce qui a détourné mon attention de son avancée vers la plateforme. J’ai finalement fixé mes yeux sur l’écran quand il a reçu son diplôme. Mon attention n’était plus focalisée sur la seule chose qui comptait réellement - voir mon fils recevoir son diplôme d’études médicales. Combien de fois cela vous est-il arrivé ?

d.      Vous arrive-t-il de lire le journal ou de regarder la télévision quand votre conjoint ou vos enfant souhaitent vous parler ? (Parfois nous avons simplement besoin de nous asseoir et de décider ce qui est important dans la vie.)
 
III.    La joie
 
1.     Lisez 1 Thessaloniciens 5:16-18. Pourquoi la joie constitue-t-elle un objectif dans votre vie ? (J’aimerais beaucoup avoir de la joie chaque minute de ma vie.)

a.      Le sentiment de joie est-il en relation avec le fait de prier continuellement et d’être reconnaissant ? (Regardez comment les différentes parties de notre étude sont reliées. Nous obtenons du secours dans notre dépression en remerciant Dieu de nous donner la vie éternelle, ainsi que l’espérance d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre. Nous évitons les inquiétudes en nous focalisant sur ce qui est important - notre relation avec Dieu. Dans les deux cas, il s’agit d’aspects de "prière continue" et de "reconnaissance en toutes circonstances".)

2.     Lisez Proverbes 17:22. Quel impact a un cœur joyeux sur notre santé ? (La Bible nous dit qu’il s’agit d’un "bon remède". D’un autre côté, un esprit abattu a des conséquences négatives sur notre santé.)
 
3.     Lisez Proverbes 14:30. Quel est le bénéfice d’éviter les inquiétudes ? (À nouveau, nous voyons que notre attitude a des conséquences sur notre santé. Si nous essayons de suivre le succès des autres, nous portons atteinte à notre santé.)
 
4.     Lisez Proverbes 15:13-15. Quel autre bénéfice est consécutif à un cœur joyeux ?

a.      Lisez Proverbes 15:16. Comment cela est-il en relation avec le texte précédent ? (La suggestion est qu’obéir à Dieu, plutôt que d’être riche, nous aide à vivre une vie heureuse.)

b.      Comparez les efforts que vous faites pour obéir à Dieu aux efforts que vous faites pour gagner de la richesse.
 
5.     Lisez Proverbes 5:22-23. Quelle relation existe-t-il entre l’obéissance à Dieu et la joie ? (Le péché nous piège. Il nous tient. Il nous crée toutes sortes de problèmes. Faire face à ces problèmes, problèmes que nous avons créés, tue notre joie. Un aspect très important d’une vie heureuse est l’obéissance à Dieu.)
 
6.     Cher(-ère) ami(e), la Bible nous donne la clé pour vivre une vie généralement positive et libre de toute inquiétude. Des attitudes positives nous donnent une meilleure santé. Voulez-vous vous engager, dès aujourd’hui, à demander à Dieu qu’il vous aide à obéir et qu’il vous donne une attitude plus positive et plus joyeuse ?

IV.    La semaine prochaine : L’alimentation dans la Bible.
 

faire un don